Pêchez le chevesne à la mouche!

Mouche peche "De plumes et d'acier" Chevesne à la mouche

En été, c’est le moment idéal pour taquiner à vue les gros chevesnes avec une imitation flottante ou noyée.

Comme ils peuplent généreusement les principaux cours d’eau de seconde catégorie et que vous en avez forcément un à portée de chez vous, il est un adversaire/ joueur à ne pas négliger.

En sèche à vue,  et lorsqu’il n’a pas senti le danger, vous serez surpris de la lenteur avec laquelle il aspire votre imitation. C’est très drôle et certaines périodes sont très productives. Il m’arrive souvent de prendre une dizaine de mètres de chevesnes dans une partie de pêche!

Mouche peche "De plumes et d'acier" Chevesne à la mouche

La pêche en nymphe à vue est,elle aussi, très excitante et une parfaite école pour apprendre à procéder de la sorte. Après en avoir raté quelques uns, vous aurez observé que le meilleur moment pour ferrer est lorsque le chevesne ferme la bouche…!

Si le gobage d’une imitation flottante est très lent, par contre, le petit choc de la nymphe qui rentre dans l’eau attire bien souvent ce type de poisson qui rapplique toutes nageoires dehors pour être le premier à se saisir de l’intrus tombé du ciel.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Chevesne à la mouche

Même si les combats sont assez rapidement maîtrisés, les premiers rushs sont bien sympathiques.

Comme pour toute action de pêche, la discrétion est de mise et l’approche devra se faire à pas de sioux.

Petit palmer, micro-diptère, scarabée, coccinelle, sauterelle, sedge pardo,  double lièvre font ventre en été.

La larve lestée en coton noir fait merveille sous la surface.

Écrasez vos ardillons lorsque les hameçons en possèdent car ce n’est pas parce qu’ils sont blancs… que ces poissons ne méritent pas une remise à l’eau délicate!

Mouche peche "De plumes et d'acier" Chevesne à la mouche1

Mouche peche "De plumes et d'acier" Chevesne à la mouche 2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Le chevesne à la mouche

 

 

 

 

 

  4 comments for “Pêchez le chevesne à la mouche!

  1. MATHIEU LUC
    13 octobre 2019 at 16 h 54 min

    bonjour tres bon article sur le chub que je voudrais pecher en Tenkara en mouche NOYEE la mouche larve lestée noire m’interesse pourriez vous m’indiquer sa composition ou une fiche de montage,d’autres mouches noyees a me conseiller pour le chevesne? merci pour votre réponse

  2. Julien
    18 mai 2020 at 10 h 02 min

    Bonjour,

    Merci pour cet article et les autres, toujours aussi agréable à lire.
    Les blancs peuvent être très dur à pêcher, au moins autant que les truites parfois. Je pensais que ça serait idéale comme poisson pour mes enfants, mais ce n’est pas forcément le cas ! En lac d’eau claire particulièrement il faut être particulièrement discret et le choix de l’imitation n’est pas toujours simple. Parfois n’importe quel piège flottant fonctionne, d’autre fois ça ne déclenche même pas la moindre attention, alors qu’ils sont entrain de gober !
    L’imitation de pain fonctionne plutôt bien… Mais uniquement sur les spots où les gens donnent du pain !
    La mis de pain reste une valeure sûre pour attraper des blancs dans toutes les conditions, mais ce n’est pas une solution très satisfaisante pour un moucheur :)
    Cela montre que l’odorat est très utilisé par les blancs et les désinhibent presque totalement !

    Très bonne continuation Laurent.

    • Laurent PIQUE
      19 mai 2020 at 7 h 54 min

      Bonjour Julien et merci de votre commentaire et de vos encouragements. Oui, la pêche des poissons « blancs » est une pêche bien « sympa » mais aussi parfois difficile. Ce sont les poissons qui décident…! Une pêche de proximité et donc peut être…une pêche d’avenir?
      A suivre.
      Bien cordialement.
      Laurent PIQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *