Une larve de Trichoptère bien connue…

Les habitués des rives de la Dordogne connaissent bien cette silhouette de nymphe qui leur a fait prendre de nombreux poissons depuis que Guy PLAS l’a mise au point du côté d’Argentat et commercialisée sous le nom de Bibi ou de Phryga-nymphe.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Larve de Trichoptère personnalisable

 

Une larve dodue à la fin de l’abdomen renflée, cerclée d’un fil marron et aux ailes profilées à 45 degrés sur l’abdomen montées suivant la recette Espagnole. Ces ailes en Pardo, laissent une petite place centrale pour un faisceau de fibres de pelle de cap de coq Limousin.

Un corps uni, bicolore ou tricolore achève l’imitation de larve de trichoptère.

« De plumes et d’acier » a fait une petite place dans son catalogue à cette mouche de légende et lui apporte un petit aménagement précieux: La possibilité de personnaliser les teintes de son abdomen avec un choix de 1000 combinaisons. Ce choix devrait suffire à parer à toutes les éventualités!

Mouche peche "De plumes et d'acier" Bibi personnalisable2

Je vous propose cette imitation sur un hameçon haut de gamme que les compétiteurs connaissent bien : Le Hanak 360 BL. Grande courbure, longue et fine pointe sans ardillon. Les trois tailles adaptées à tout type de pêche (08, 10, 12) portent le nombre de combinaisons à 3000!

De plus, dans un avenir très proche…une version avec bille tungstène « or » doit compléter la collection. Elle sera suivie de très près par la création d’un Bibi complètement noir, lesté directement sur la hampe, et au profil similaire à l’original.

Que du bonheur pour les pêcheurs!

La magie du lac de Charpal (48)

Mon activité de monteur est en pleine expansion et les jours de pêche sont maintenant difficiles à placer dans l’emploi du temps…C’est bien comme cela, mais je n’ai pas beaucoup de photos de poissons à vous proposer!

J’avais signalé à certains d’entre vous, venus me rendre visite sur mes stands de salons hivernaux, mon intention de fabriquer quelques modèles de mouches à Brochets.

Mais comme je n’ai pas pour habitude de faire les choses à moitié… je prends le temps pour progresser dans cette pêche, essayer des modèles, comprendre son fonctionnement et appréhender les déconvenues…. Ce dimanche a été l’occasion de joindre l’activité de marche, indispensable pour découvrir un milieu et un petit moment de pêche de ce fabuleux prédateur.

Prendre des photos, s’agenouiller au milieu des prairies, faire courir sur sa paume de main des insectes en tout genre, sentir les fragrances animales ou végétales est le seul moyen pour comprendre ce qui nous entoure.

Le département de la Lozère est un sanctuaire inépuisable de ressources naturelles et de paysages variés. Y faire traîner ses semelles est une occasion supplémentaire d’accroitre sa richesse personnelle.

Une bonne partie du plateau du lac de Charpal (700 hectares) est classé Natura 2000. (Rassemblement de zones de l’Union Européenne à forte valeur patrimoniale sur le plan de la faune et de la flore).

Mouche peche "De plumes et d'acier" Lac de Charpal1

Forêts d’épicéas, zones de tourbières et prairies sèches s’organisent autour du lac et les espèces y sont variées, parfois rares…dans tous les cas à protéger des activités touristiques et économiques des bipèdes.

Le lac se pêche en « No kill » intégral et avec des hameçons sans ardillon. Il est, de ce fait, magnifiquement peuplé en perches et en brochets.

Les insectes y sont présents en quantité incommensurable et les poissons fourrage peuplant les eaux du lac en profitent toute la belle saison. Les prédateurs ont vraiment l’embarras du choix.

Le lac de Charpal est un terrain de jeu merveilleux pour traquer le brochet à la mouche à pieds dans les joncs et les renoncules aquatiques de bordure. C’est cette pêche de grande discrétion qui me fait le plus rêver. Elle s’effectue dans une eau de faible profondeur, au cœur d’une végétation impressionnante et avec des mouches ondulant juste sous la surface et louvoyant entre les tiges des joncs.

J’ai pêché de 16h à 18h en insistant sur ces herbiers et ai subi une attaque splendide d’un gros pépère qui, après avoir refermé les mâchoires sur mon gros streamer blanc/ chartreuse a bondi hors de l’eau  dans une grosse gerbe.Son corps fusiforme d’un « cuivré-doré » à tomber… est venu se contorsionner au dessus de la surface en arc de cercle. Malheureusement et comme c’est souvent le cas…ce splendide spécimen m’a faussé compagnie rapidement dans les herbes de bordure. Instant éphémère mais… magique!

Pas de photo du « loup du lac » mais je reviendrai…mon cerveau en a besoin!

Sur le retour, j’ai croisé Sébastien CABANE avec trois de ses stagiaires. Guide de pêche et accompagnateur en montagne, Sébastien est un grand Monsieur de la pêche à la mouche. Petit par la taille…mais grand par l’esprit, il est un excellent pédagogue qui connaît parfaitement le territoire sur lequel il sévit. Si vous voulez découvrir les subtilités de la pêche au sein de cette région attachante contactez-le au 04.66.44.06.98 ou 06.87.28.83.61 ou bien sur son site www.peche-lozere.com

Mouche peche "De plumes et d'acier" Lac de Charpal2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Lac de Charpal3

Le début de la journée a été consacré à la découverte de son écrin et ce n’est bien évidement pas en une poignée d’heures que l’on en fait le tour…mais c’est un début!

Mouche peche "De plumes et d'acier" Lac de Charpal4

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les prêles du lac de Charpal1

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les prêles du lac de Charpal2

Mouche pêche "De plumes et d'acier" Les agrions du lac de Charpal

La pause déjeuner s’est effectuée dans une clairière au bord de l’eau en même temps qu’une éclosion de Sialis… et au milieu des Narcisses des poètes…jolie cantine!

Mouche peche "De plumes et d'acier" Sialis1

Mouche peche "De plumes et d'acier" Sialis2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Narcisse des poètes

Qui dit tourbière dit libellules… fraîchement écloses parfois unique et handicapée! La libellule « quadrimaculata » à l’aile atrophiée et donc à trois taches en ferait perdre son latin à LINNE qui l’a identifiée en 1758!

Mouche peche "De plumes et d'acier" Libellule1

MOuche peche "De plumes et d'acier" Leste sponsa du lac de Charpal

Mouche peche "De plumes et d'acier" Leste Sponsa du lac de Charpal2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Libellule quadrimaculata du lac de Charpal

Ce dimanche, les petits tributaires du lac de Charpal amènent des nappes de « spents » témoins d’une éclosion passée mais impressionnante, notamment de Baetis Niger. Les flaques du pourtour du lac recèlent également des insectes morts comme beaucoup de moucheurs aimeraient constater sur leurs rivières fétiches! Ces insectes ayant passé la grande majorité de leur vie dans le milieu aquatique y retournent pour y mourir. Ils sont, à y regarder de plus près, comme des petits vaisseaux perdus au milieu de la voûte céleste…

Mouche peche "De plumes et d'acier" Baetis Niger

Mouche peche "De plumes et d'acier" Baetis Niger

Mouche peche "De plumes et d'acier" Tributaire du Lac de Charpal

Mouche peche "De plumes et d'acier" Spent1

Mouche peche "De plumes et d'acier" Spent2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Spent3

Mouche peche "De plumes et d'acier" Spent4

Mouche peche "De plumes et d'acier" Spent5

Mouche peche "De plumes et d'acier" Spent6

Pour finir cette balade dominicale, au milieu des orchidées et des pensées aux dégradés de bleu et de violet, nous avons eu la surprise de rencontrer quelques coléoptères dont le hanneton horticole…qui me semble un peu précoce en Margeride cette année.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Pensées

Mouche peche "De plumes et d'acier" Orchidée

Mouche peche "De plumes et d'acier" Hanneton horticole Babarotte

Mouche peche "De plumes et d'acier"Brochette de coléoptères

 

 

 

 

 

 

 

 

Tombé dans l’arène…

Alors que j’étais tranquillement en train de refaire mon stock d’émergentes de mouches de Mai et que les trois fibres de faisan achevaient de cercler l’abdomen de celle pincée dans les mors de mon étau…vient se poser sur mon bureau, tout près de moi, un joli papillon vert!

Lâchant le porte bobine et relevant les lunettes je m’approchai. Cette Noctuelle venait de tomber du ciel et s’était perchée sur mes outils. C’était pour moi une première rencontre avec ce joli papillon: Ni voulue, ni forcée, ni préméditée… seulement inopinée!

Ni une ni deux, j’ai sauté sur mon appareil photo pour lui tirer le portrait…La Halias du Hêtre venait de rentrer dans l’arène. Tête baissée et cornes rentrées la Noctuelle me faisait face…Olé!

En douceur, sans effusion de sang,  Pseudoips Prasinanus m’a livré ses plus beaux contours.

Nb: Cliquez sur chaque image pour voir plus grand..

 

Mouche peche "De plumes et d'acier" La Halias du hêtre2

Mouche peche "De plumes et d'acier" La Halias du hêtre3

Mouche peche "De plumes et d'acier" La Halias du hêtre1

Mouche peche "De plumes et d'acier"La Halias du hêtre7

 

Vive la Corrèze libre…!

Dimanche 30 avril

10h Salle des fêtes de Neuvic: Fête de la pêche, couplée au quarantième concours national de coqs de pêche. Quelques visiteurs très épars… J’ai donc le temps de discuter avec Henri TESTANIER, médaille d’or au championnat du monde de montage  MUSTAD. Henri me dédicace gentiment un de ses ouvrages.

Je ne me lasse pas de contempler ses modèles parfois sculptés à la main et ses collections dignes du Muséum d’Histoire Naturelle. Henri avec son bel accent marseillais me parle de la pêche dans les calanques…

Mouche peche "De plumes et d'acier" Collection Henri TESTANIER

17h Démontage du stand, sous l’orage et la pluie battante  pour être au cœur du flux des visiteurs de la Foire…place Henri Queuille le lendemain.

Lundi 01 Mai

5h30 A pieds d’œuvre sous le chapiteau principal, je réinstalle le stand « De plumes et d’acier »! Il pleut!

La météo ne nous aidera pas cette année encore…!

7h00 J’attends les visiteurs et les premiers coqs de concours arrivent…Ils chantent tous plus fort les uns que les autres. Pas besoin de café ce matin!

7h15 Je rencontre Patrick GOURGUECHON, mon voisin de stand. Facteur de cannes à mouche mais principalement fabricant de cannes pour le lancer. Cet ancien compagnon du devoir réalise des cannes splendides, véritables bijoux! Ébéniste et artiste du bois accompli, il réalise des cannes sur mesure à couper le souffle. Pour le contacter, allez voir sur son site www.carnivorea.com ou téléphonez lui au 06.15.20.35.29

7h30 Première remarque d’une éleveuse de Perruches à qui j’ai soit disant pris la place…On va trouver un arrangement!

8h30 Les parapluies commencent à défiler… et un éleveur de lapins  s’est installé face à mon stand…Ceux là ne feront pas de bruits!

10h Les pêcheurs à la mouche se joignent au rang des badauds. Je me souviens de certains, ils étaient déjà passés me voir l’année dernière. Les conversations  s’engagent et les histoires de pêche fusent!

11h30 Tiens, je reconnais Sylvie, ma logeuse, qui passe sur mon stand avec sa petite famille. C’est sympa. J’apprends que son père, Pierre TURLAY, ancien vétérinaire de Neuvic, a été à l’origine de cet évènement, avec deux autres collègues de cette même bourgade. Le trio d’amis cherchait une idée pour faire venir les visiteurs sur la région et redynamiser la vie locale. Quarante années plus tard, le concours perdure, ses arrières petites filles montent des mouches sur la table de la cuisine…La boucle est bouclée!

12h00 Les visiteurs se font un peu moins nombreux et ont dû s’arrêter chez les vendeurs de churros ou de pizzas.

14h00 Bon, il pleut très fort et les gens rentrent sous le chapiteau pour se mettre à l’abri. C’est l’occasion de leur présenter mon travail et d’expliquer le pourquoi et le comment de la pêche à la mouche: Du coq au poisson… pour faire naître des vocations…

15h30 Les bénévoles à la blouse grise s’affairent et la remise des prix du concours national de coqs de pêche est proche…

16h00 Jacqueline GOUT prend le micro et au milieu des invités d’honneur et des chants des coqs annonce les résultats 2017. Et le gagnant est…..!

17h00 J’assure les dernière ventes et déjà les voisins plient leurs tréteaux. Comme d’habitude, je serai le dernier parti et le premier arrivé…comme à la pêche d’ailleurs!

17h15 Visite-éclair d’un ancien champion du monde et coach des équipes de France de pêche à la mouche en la personne de Jérôme GAILLARD. Il m’explique qu’il travaille sur le centre de pêche de LASTIOULLES. Il est bien sympa et pressé…quelle énergie!

18h00 La place Henri Queuille  reprend petit à petit son allure habituelle, les techniciens de surface nettoient au jet d’eau la paille, les graines et les crottes des chiens…

20h Les comptes sont faits, les chants des coqs me résonnent encore dans les oreilles et je suis claqué.

Mardi 02 Mai

05h30 Réveil et départ dans la foulée. Je veux profiter du voyage de retour pour faire un détour par le sud et passer la journée à pêcher la belle Dordogne. Il pleut… Je m’en fiche. Le jour se lève.

6h00 Traversée de chevreuils devant mes roues… J’aime les chemins de traverses.

6h30 Tiens, une martre et aucune voiture croisée depuis mon départ. Que la Corrèze est un département magnifique! Des bois, de l’eau.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Vaches Salers 1

Mouche peche "De plumes et d'acier" Vaches Salers en Corrèze

8h00 Les premiers méandres de la Dordogne en vue. Les nappes de brume sont accrochées à mi pente de la vallée. En contre bas, un terrain potentiel pour y faire construire une maison en fustes… Je m’y vois déjà!

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les méandres de la Dordogne

8h15 Je saute dans mon waders « rustiné »…et, sans la canne mais avec l’appareil photo, je traverse un premier champ. Ça y est, j’y suis. 8° dans l’air et le thermomètre affiche 8° dans l’eau. Je me ressource.

Mouche peche "De plumes et d'acier" La Dordogne

9h00 Je remonte à la voiture et assemble les cannes. La première pour pêcher en noyées et la deuxième pour pêcher en sèche. Je m’attarde sur quelques pieds d’une Orchidée sauvage qui, je crois, est le résultat d’une hybridation entre l’Orchis Pourpre et l’Orchis Militaire. C’est du grand Art!

Mouche peche "De plumes et d'acier" L'Orchis Pourpre1

Mouche peche "De plumes et d'acier" L'orchis Pourpre2

9h30 Première tirée sur mon train de noyées. Raté!

10h00 Il pleut. Je glisse. Et zut, un bain forcé de bon matin… je suis mouillé!

10h30 Pas d’activité et malgré une exploration de nombreuses zones propices je ne touche aucun poisson.

11h Cueillette d’insectes sur les bordures pour identification ultérieure avec l’aide de l’association OPIE Benthos et pour photos. Le milieu est riche, c’est une merveille!

Michel BRULIN, responsable de l’inventaire des Ephéméres du territoire me signalera, après analyse de mes prélèvements, la présence de Rhithrogena Semicolorata, d’Ecdyonurus ressemblant à Venosus mais sans l’être, et d’Epeorus aux caractéristiques intermédiaires de l’espèce Assimilis et Torrentium… La détermination de ces espèces est un véritable casse-tête et Michel de me confirmer que l’hybridation entre certaines espèces cohabitant sur un même espace est possible…comme nos Orchidées citées plus haut. La raison de ce mouvement permanent de la Nature serait-elle l’adaptation?

Un petit cliché d’un exemplaire d’un imago mâle de Rhithrogena Semicolorata qui ressemble à un vieux « biker » usé, tout droit sorti de la route 66…

Mouche peche "De plumes et d'acier"Rhithrogena Semicolorata

Juste pour le plaisir, je me suis attardé sur cette chenille dont je préfère taire le nom plutôt que de dire n’importe quoi!!!

Mouche peche "De plumes et d'acier" Chenille verte1

Mouche peche "De plumes et d'acier" Chenille verte2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Chenille verte3

 

11h30 Un premier rond sur l’eau…

12h00 Un deuxième rond… On ne peut pas dire qu’il y ait une activité débordante!

14h00 Je découvre un peu le coin en descendant la rivière avec mon train de noyées. Il pleut « cats and dogs » comme il se dit outre Manche! Ma casquette goutte et me fait loucher…

14h30 Deuxième tirée sur mon train…je ne saurai jamais si le poisson curieux avait pris la « Black Pennel », la « Palaretta » ou bien la coton lièvre lestée… Restons « Zen ».

15h00 Les insectes sont présents sur l’eau. Les Sulphures sont là, et quelques autres Ecdyonuridés, les Brachycentrus subnubilus aussi! Mais les gobages se comptent et sont hors de portée.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Ecdyonuridé

15h10 Juste devant moi, un rond puis un deuxième laissés par le même poisson à la même place. Il prend des éphémères hauts sur l’eau. Je noue un parachute Ref 1000 grisâtre et ailes claires. Première dérive. Paf, il est ferré. Ce n’est pas un monstre mais il détend un peu la ligne. Cela fait du bien.  Photo et retour à l’eau.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Une jeune beauté de la Dordogne

15h40 Un plouf derrière moi. Je me retourne et vois ressortir de l’eau un Martin pêcheur au bleu irréel avec un vairon dans le bec. Que c’est beau la Nature. Enfin une éclaircie.

Mouche peche "De plumes et d'acier" La Dordogne 2

16h00 Un rond plus discret s’est répété quelques fois et je constate que ce poisson prend des insectes à un niveau de flottaison très bas. Je noue une émergente de Sulphure Ref 3090.

Deuxième passage, le poisson engloutit mon modèle . Je le rate au ferrage. Mais quel abruti je fais!

16h15 Un poisson se promène autour de moi et gobe de manière appuyée des subimagos aux ailes fumées en se déplaçant de manière erratique. Je noue un parachute et pose à 3 mètres de mes waders…Paf, artificielle enfournée violemment. Ferrage réussi, joli combat. Tiens, tiens, c’est une grosse vandoise!

17h00 Le poisson raté tout à l’heure recommence à gober au même endroit. J’opte pour un modèle d’émergente de Sulphure aux teintes très légèrement différentes…Premier passage. Pris. Une truite à la robe parfaite et typique du même acabit que la première se fera épuisettée.Photo et retour à l’eau. C’est beau.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Truite et emergente de sulphure

18h00  Neuvième heure dans l’eau…Les quelques gobages épars se sont éteints. Je suis transi et trempé comme l’acier. Je rentre. Photo d’un ancien dinosaure bien « déco » en remontant au carrosse… Sage!

Mouche peche "De plumes et d'acier" Un outil à tracter

20h30 Tiens, la neige est encore sur les bas côtés de la route à l’approche du Liorant.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les monts du Cantal

23h30 Je dors!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ambiance « Grand Bleu »…dans les Calanques.

Détour par le sud pour crapahuter dans les calanques et faire le plein de nuances de bleus.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les calanques 1

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les Calanques 2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les calanques 3

Le choc du calcaire et des fonds bleu marine ne laisse pas le marcheur indifférent… J’ai délaissé l’atelier quelques jours pour méditer dans la garrigue à flancs de falaises.  Je voulais essayer quelques prototypes de mouches destinées à pêcher en mer. L’eau translucide m’a permis de pêcher à vue , certes un peu en coup de vent… et ces quelques moments passés au bord de l’eau ne se sont soldés que par deux ou trois jolis ratés! Deux jolis spécimens de vieilles sont sortis comme des balles de leurs repères juste à l’aplomb de ma canne alors que je m’apprêtais à relancer…dommage. C’était une expérience un peu nouvelle en ce qui me concerne mais je n’ai pas dit mon dernier mot… A suivre… et on en reparlera certainement sur un prochain séjour! En attendant, je peaufine les imitations de crabes, crevettes et petits poissons affriolants.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Pêche au fouet en mer

Mouche peche "De plumes et d'acier" Une flaque dans les calanques

Les possibilités de pêche côtière au fouet en France sont tout bonnement hallucinantes. Elle est certes pas toujours facile et nécessite un bon équilibre… mais elle est passionnante et pleine de surprises. C’est une pêche gratuite, très variée en fonction du lieu géographique d’exercice. Les poissons y ont une défense extraordinaire et on peut leur adresser le même respect en les remettant à l’eau après le combat. Chaque bloc immergé est susceptible d’abriter de jolis poissons.

Ma méditation dans les calanques m’aura permis de rencontrer  quelques plantes et insectes nouveaux, comme la Proserpine. Splendide Lépidoptère que l’on ne rencontre que dans ces régions du Sud et orné de points rouges très élégants et d’une cellule transparente sur le bout des ailes.

Mouche peche "De plumes et d'acier"La Proserpine

Quelques plantes typiques sur les 350 répertoriées, comme l’oeillet bleu de Montpellier, le lavatère, l’amélanchier ovale et ce magnifique arbuste qu’est le Cyste cotonneux portant quelques fleurs rosées aux pétales chiffonnés comme des sacs de couchage qui se replient  lorsque le soleil disparaît pour mieux réapparaître le lendemain.

Mouche peche "De plumes et d'acier"Oeillet bleu de Montpellier

Mouche peche "De plumes et d'acier" Le lavatère

Mouche peche "De plumes et d'acier"Amélanchier Ovalis copie

Mouche peche "De plumes et d'acier" Le Cyste cotonneux

Bien entendu c’est en marchant et souvent sur les roches ultra glissantes et avec de sérieux dénivelés que les rencontres se font. Ici aussi tout se mérite…

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les calanques 4

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les Calanques8

 

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les Calanques 6

Mouche peche "De plumes et d'acier" Un peu de polynésie en contre bas...

 

Bien entendu, ces falaises attirent les grimpeurs de toutes nationalités. Ces « Hommes araignées » gagnent, à leurs risques et périls et aussi à la force de leurs poignets, certainement les points de vues les plus magnifiques.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Grimpeurs dans les Calanques 2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Grimpeurs dans les Calanques

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les Calanques 5

Dans ces milieux escarpés, les plantes aussi s’accrochent aux parois et vont puiser,  je ne sais où, l’énergie nécessaire à leur croissance! Les Pins d’Alep, l’Orpin de Nice, l’Astérisque Maritime et le Romarin entre autres…

Mouche peche "De plumes et d'acier" Pin d'Alep des Calanques

Mouche peche "De plumes et d'acier" Orpin de Nice

Mouche peche "De plumes et d'acier"  Astérisque Maritime

Mouche peche "De plumes et d'acier" Romarin

Paysage grandiose, « Nature » généreuse malgré des conditions de vie difficiles et les agressions humaines de toute part, la Calanque est un milieu atypique de toute beauté. Dégouté par le manque de respect des bipèdes au quotidien,  j’ai rencontré à l’issue de ma ballade des jeunes gens étonnants qui ont passé leur samedi à remplir des sacs poubelles de déchets en tous genres au tout début du parc national…Ils ont ratissé l’équivalent de 3 terrains de foot et récolté 23 sacs!

Je tire donc mon chapeau à ces jeunes, respectueux du milieu dans lequel ils vivent, et qui, sans rien attendre en retour, se sont mis au service des autres. Si vous voulez partager et faire connaître les actions de cette joyeuse bande n’hésitez pas à vous rendre sur leur page Facebook Clean my calanques. Dommage qu’ils ne se soient pas présentés à la Présidentielle…j’aurai voté pour eux.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Eboulement dans les Calanques

 

Mouche peche "De plumes et d'acier" Après le feu...la vie

Mouche peche "De plumes et d'acier" Ferraille dans les Calanques

Mouche peche "De plumes et d'acier" Eponge  séchée sur corail

Mouche peche "De plumes et d'acier" Après le feu...la vie2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les calanques 10

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les Calanques 11

Mouche peche "De plumes et d'acier" Bateau de pêcheur à retaper...

 

Finalement, on n’a pas besoin de faire des milliers de kilomètres pour s’enivrer de dépaysement!  Il est garanti, à côté de chez nous. Il suffit juste d’éviter les vacances scolaires…!

Pot pourri de quelques clichés sur des belles grappes de chèvrefeuille des Baléares, la femelle d’Oedemera Nobilis, les hampes florales de près de 10 mètres de haut des Agaves, l’étonnant Ascalaphe, le masque guerrier d’un Criquet et les secrets du Land Art géologique des Calanques.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Le chevrefeuille des Baléares

Mouche peche "De plumes et d'acier"Oedemera Nobilis femelle

Mouche peche "De plumes et d'acier" Agaves

Mouche peche "De plumes et d'acier" L'ascalaphe Cocajus

Mouche "De plumes et d'acier" CriquetDSC_8066 copie

Mouche peche "De plumes et d'acier" Géologie des Calanques 1

Mouche peche "De plumes et d'acier" Land Art géologique dans les Calanques2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Gangue de quartz

Mouche peche "De plumes et d'acier" Land Art Calanques

Je reviendrai dans les Calanques pour y taquiner les poissons locaux…

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les Calanques 9

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les Calanques 7

 

 

 

Chemin faisant…

Bien occupé à la tâche et comme menotté  au pied de mon étau… je n’ai pas encore trouvé le temps de traîner au bord de l’eau cette semaine. Juste une petite marche sur les chemins alentours pour ramener une poignée de clichés et prendre quelques bouffées d’air pur.

C’est à l’appel du chant ultra mélodieux de ma copine, la mésange à longue queue, que j’ai décidé de laisser tomber le porte-bobine l’espace d’un court instant. Celle-ci me tient compagnie tous les jours en face de mon bureau et je l’approche à 1m!

A chaque sortie, les insectes sont un peu plus nombreux. J’ai surpris le Carabe Chagriné de retour de chasse et l’ai suivi pendant un bon moment avant qu’il ne décide de faire une pause et moi de zoomer sur les aspérités de sa carapace! C’est un impressionnant coléoptère.

Quelques pas plus loin, j’ai été surpris de voir un cognassier du japon en pleine nature. Perdu au milieu de nulle part et arrivé ici par je ne sais quel tour de magie, il a fui les jardins et s’est fait une place au soleil comme dans son pays d’origine!

Sur les branches d’un saule, quelques Sialis faisaient des allers-retours. Les poissons aiment bien croquer ces Neuroptères. Et moi j’aime bien leur tirer le portrait.

Une simple fleur d’ortie me rappelle que la beauté  est affaire de goût et que la sophistication est parfois superflue.

Aucune précipitation aujourd’hui et pourtant des gouttes luttent de ci de là contre la gravité en s’échappant de quelques nids de bulles. Silence…il y a des habitants qui méditent.

J’ai bien failli ne pas voir cette Epeire Diadème qui en attendant que quelques mouches soient prises dans ses filets, fait ce qu’elle peut pour se cacher en l’absence de feuille sur son support. c’est plutôt bien réussi et puis patience… Ce n’est plus qu’une question de jours…!

Mouche peche "De plumes et d'acier" Mésange à logue queue variété méridionale

Mouche peche "De plumes et d'acier" Carabe chagriné1

Mouche peche "De plumes et d'acier" Carabe chagriné2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Cognassier du japon

Mouche peche "De plumes et d'acier" Sialis

Mouche peche "De plumes et d'acier" L'ortie blanche

Mouche peche "De plumes et d'acier" Nid de bulles

Mouche peche "De plume et d'acier" L'epeire diadème

 

 

 

Les années se suivent et se ressemblent…

Comme l’an passé, j’ai voulu faire une virée sur les bords de l’Ain à peu près à la même époque et comme l’année dernière, je n’ai pas vu la queue d’un poisson!

Quelques Baetidés se sont offerts en pâture aux ombrets des veines centrales. Mais les truites n’avaient pas encore investi les bordures.

Heureusement, la nature se réveille peu à peu et l’appétence devrait reprendre avec la présence d’insectes de plus en plus nombreux et variés…

Difficile de tirer le portrait de ce plécoptère , toujours en mouvement, et qui s’approche peut-être de Capnia Bifrons. J’aurais bien voulu demander la confirmation auprès de mon association « Opie Benthos » et de ses spécialistes chargés de leur recensement sur le territoire mais il m’a faussé compagnie avant! Tant pis pour la science…

Les muscaris, sur les bas côtés des chemins, sont eux, toujours à l’heure et un peu moins bougeons…

Le bal des papillons autour des premiers pissenlits et autres fleurs précoces est toujours un joli spectacle. Moi j’aime bien l’Aurore et le contraste entre la face supérieure de leurs ailes, les deux belles taches orangées,  carte d’identité du spécimen mâle en plein vol, et leurs dessous très graphiques.

Le soleil un peu chaud pour la saison a fait sortir les reptiles de leurs repères hivernaux. Les grosses couleuvres vertes et jaunes de près d’1 mètre 50 étaient de sortie et, enroulées comme des tuyaux d’arrosage dans le lierre, se réchauffaient tranquillement.

Je souhaite bien entendu que ces écailles reptiliennes se transforment en écailles de poissons sur les prochains clichés… A suivre.

Mouche peche "De plumes et d'acier" La BRA 1

Mouche peche "De plumes et d'acier" La BRA 2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Un capnidé?

Mouche peche "De plumes et d'acier" Muscaris

Mouche peche "De plumes et d'acier" L'Aurore

Mouche peche "De plumes et d'acier" L'Aurore 2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Couleuvre verte et jaune 1

 

Un dimanche à la montagne

Ce week-end, l’aiguille de la boussole nous avait indiqué la direction de la Haute Savoie, pour y consommer la dernière neige et relâcher, peut-être, la première truite de la saison!

La pluie du premier jour a bien failli compromettre la pêche du dimanche mais ayant cessé à temps dans la nuit, les eaux étaient bien « pêchables » le lendemain.

Dans la vallée coule une rivière. Certes toujours un peu grises à cette période de l’année, chargée d’eau de fonte des neiges et roulant sur un sable de schiste… noir.

Quatre heures d’efforts dans le bouillon de cette rivière torrentueuse ont été nécessaires pour décider une petite 30 cm  de s’intéresser à mon train de noyées! Ce n’est pas très productif mais après discussion avec quelques locaux, qui touchent de moins en moins de poissons sur cette rivière, je suis déjà bien content d’avoir fait la découverte de cette souche méditerranéenne typique du coin, avec un magnifique point rouge sur la nageoire adipeuse. De plus, mettre à l’épuisette une truite, même de taille modeste, dans ce bouillon est un beau challenge!

La saison est donc lancée… Espérons que d’autres bijoux de la nature succomberont aux mouches « De plumes et d’acier »… A suivre!

 

Mouche peche "De plumes et d'acier" La brume accrochée à la montagne

Mouche peche "De plumes et d'acier" L'eau coulant sur le schiste noir

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les galets

Mouche peche "De plumes et d'acier" Un endroit propice

Mouche peche "De plumes et d'acier" La première de la saison

Mouche peche "De plumes et d'acier" Dans la vallée,coule une rivière.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Bois flotté

Mouche peche "De plumes et d'acier" Tôt le matin

 

C’est bientôt la fin de l’hiver!

La neige a cédé petit à petit le terrain aux premiers bourgeons et aux petites touffes d’herbe verte. Il est encourageant de penser que nous avons fait le plus dur.

Les trois saisons qui vont s’enchaîner et s’ouvrir à nous, seront, tour à tour, chargées de couleurs, de formes, d’odeurs et bientôt d’écailles…!

Tout va aller très vite . Il ne faudra pas en perdre une miette…

Mouche peche "De plumes et d'acier"  C'est le printemps!

Mouche peche "De plumes et d'acier" C'est le printemps2

Mouche peche "De plumes et d'acier" C'est le printemps3

Mouche peche "De plumes et d'acier" Pic épeiche mâle1

Mouche peche "De plumes et d'acier" Pic épeiche 2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Bourgeon

Mouche peche "De plumes et d'acier" Robert le Diable

Mouche peche "De plumes et d'acier" Champignons