Articles

Et sur le granite coule une rivière…

J’aime bien ces petits moments de l’été où je regagne de temps en temps…  soit très tôt le matin, soit tard le soir les petites rivières granitiques qui s’écoulent sur les monts du Forez. Les temps de pêche sont très courts à cette période de l’année en présence de fortes chaleurs mais ces brefs instants nous poussent à bien pêcher et à être efficaces. Pas de temps perdu à farfouiller dans les boîtes et pas de raté au ferrage car il faudra passer à un autre poisson …Ces minutes seront forcément décomptées à la fin de la foire!

Le sedge Pardo au corps noir fait réellement très bien son travail dans cette situation, imitant à merveille les Trichoptères du type Philopotamus Montanus terminant le soir leur émergence commencée en tout début d’après midi.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Sedge Pardo Ref 1070

Les  prés sont encore un peu verts la haut et  les pins « Sylvestre » dégagent leurs suaves parfums.  Le silence y est profond et les gobages le long des berges, même menus, sont identifiables à l’oreille… La cloche de fin est donnée soit par le soleil qui inonde progressivement les vallées et qui fait taire les poissons soit par les chauves souris qui tournent autour des oreilles, narguant le pêcheur dans le noir avec leurs radars…

Les poissons ne sont pas très gros mais il ne faut pas leur raconter de carabistouilles!

Mouche peche "De plumes et d'acier" L'Ance du Nord

Mouche peche "De plumes et d'acier" Ombre commun de l'Ance

Mouche peche "De plumes et d'acier" Philopotamus Montanus

Mouche peche "De plumes et d'acier" L'Ance du Nord2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Fario de l'Ance4

Mouche peche "De plumes et d'acier" L'Ance du Nord3

Mouche peche "De plumes et d'acier" Conversation de moustiques

Mouche peche "De plumes et d'acier" Fario de l'Ance

Mouche peche "De plumes et d'acier" Fario de l'Ance 2

 

 

Les carnets d’un « jeune vieux » Naturaliste…

Puisque ce blog, vous l’avez compris, a vocation « Naturaliste », je ne résiste pas à l’idée de vous présenter deux portraits d’insectes remarquables.

Le premier est celui du Lucane Cerf volant (Lucanus cervus), plus grand Coléoptère d’Europe qui, chez les sujets mâles, portent une paire de mandibules assez impressionnante. Invité du soir sur ma table  extérieure, évitant le bol de soupe de justesse… il s’est laissé prendre en photo gentiment.

Laissez les vieilles souches d’arbres dans votre jardin car ses larves s’y développent pendant près de 8 ans! L’intérieur de ses pattes antérieures est couvert d’or. Le voir  voler autour de soi avec les élytres soulevées est juste une merveille…

Si vous le trouvez alors signaler sa présence et la position géographique d’observation à l’association OPIE Benthos , sur le lien ci dessous. Cela vous prendra 2 minutes et votre donnée servira à mieux cerner l’état de sa population en France. C’est pas compliqué…c’est précis!

http://www.insectes.org/opie/pages_dyna.php?idpage=1029

Mouche peche "De plumes et d'acier" Lucane Cerf Volant

 

Le deuxième portrait est celui du Fourmilion Parisien..Euroléon Nostras.

Ce drôle de Myrmeleonidae à la forme de Libellule n’en est pas une! Avant d’être ce splendide insecte ailé, sa larve, assez hideuse, vit dans le sol meuble où elle creuse des cônes, sortes d’entonnoirs de 6 ou 7 cm de diamètre au fond duquel elle… attend les fourmis qui s’aventurent sur les pentes du cône et glissent entre les pinces du Fourmilion… Ce faciès de monstre de bande dessinée portant deux grands crochets buccaux est capable en soufflant régulièrement d’entretenir ce piège de chasse, rodé depuis la nuit des temps et signe d’une incroyable intelligence d’adaptation!

Je crois qu’il existe une quarantaine d’espèces en Europe. Celle  que j’ai croisée, car c’est une femelle, pourtant très loin de la Capitale…est le Fourmilion Parisien que l’on peut rencontrer, de manière très localisée, du côté de la forêt de Fontainebleau.

La macro-photographie nous dévoile ici toutes les teintes et détails que notre œil a du mal à distinguer… Somptueux insecte même avec une aile mal formée!

Il me semble que ce n’est qu’en observant la Nature que l’on pourra la comprendre…

Mouche peche "De plumes et d'acier"Euroléon Nostras

Mouche peche "De plumes et d'acier"Euroléon Nostras2

 

Fuyez la canicule en gagnant les sommets…

Il fait très chaud dans la plaine… et rien ne vaut quelques jours en montagne, tout proche des glaciers pour en mesurer malheureusement le retrait… !

Un drame annoncé…mais pour des  vies futures…pas les nôtres mais celles de nos petits enfants! Pour certains, cette unité de mesure dépasse le créneau du mandat électoral…Ce doit être pour cette raison qu’il est difficile  de stopper la frénésie humaine de consommation, de confort, de voyage!

Pourtant que c’est beau là-haut … et un peu plus libre qu’en bas! En faisant preuve de patience, de courage et de respect on peut apercevoir  et entendre de chouettes merveilles de la Nature. Quelle artiste infatigable cette Nature…

NB: Une petite pensée pour Pierre GASPARD (Alias GASPARD de la Meije qui en a vaincu le sommet en 1877. La dernière photo de montagne de cet article  montre la face sud du massif…Un tout petit peu moins de 4000m en veste de velours, pantalon gros coton et corde en chanvre…il fallait le faire. Chapeau bas, Monsieur GASPARD.  Gaspard de la Meije  repose en paix sous une stèle  en granit brut au cimetière de St Christophe en Oisans.

Mouches peche "De plumes et d'acier" Le glacier de la Pilatte

Mouche peche "De plumes et d'acier" La Joubarbe

 

Mouche pche "De plumes et d'acier" Affluent du Vénéon

Mouche peche "De plumes et d'acier" Le Vénéon

Mouche peche "De plumes et d'acier" Chloroperla Torrentium

Mouche peche "De plumes et d'acier" Mixed Border naturelle

Mouche peche "De plumes et d'acier" Lys orangés

Mouche peche "De plumes et d'acier" Anaerea Carcharia Un beau longicorne...sur les peuplierss

Mouche peche "De plumes et d'acier" Lys Martagon

Mouche peche "De plumes et d'acier" Lys Martagon2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Arrivée au refuge du Soreiller

Mouche peche "De plumes et d'acier"

Mouche peche "De plumes et d'acier" Une belle chenille

Mouche peche "De plumes et d'acier"

Mouche peche "De plumes et d'acier"

Mouche peche "De plumes et d'acier" Parnassius apollo

Mouche peche "De plumes et d'acier" Le Vénéon 2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Le Thècle des Nerpruns

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les Campanules

Mouche peche "De plumes et d'acier"

Mouche peche "De plumes et d'acier"

Mouche peche "De plumes et d'acier" La Meije

Mouche peche "De plumes et d'acier" Diptère

Mouche peche "De plumes et d'acier"  Chenille Phalène?

La Nature s’éveille en altitude…

Encore trop tôt pour placer la canne sur le côté du sac à dos mais la neige recule petit à petit et laisse progressivement la place aux Pulsatilles printanières, Soldanelles, Trolles, Pensées blanches, Crocus et Myosotis… Si le manteau blanc qui disparaît peu à peu rend la pêche difficile un peu plus bas, il va permettre dans quelques jours la pratique au fouet sur des lacs de montagne magnifiques qui ne se gagneront qu’à la force du jarret!

En attendant, le pêcheur randonneur peut se gaver  de coups d’œil splendides, de rencontres sauvages,  profiter d’un air encore un peu pur et méditer sur les forces en présence qui nous font tout petits…

Mouche "De plumes et d'acier" La Meije1

Mouche peche "De plumes et d'acier" Massif de la Meije

Mouche peche "De plumes et d'acier" Piste pastorale

Mouche peche "De plumes et d'acier" Anémone printanière1

Mouche peche "De plumes et d'acier" La Romanche1

Mouche peche "De plumes et d'acier" Presle

Mouche peche "De plumes et d'acier" Linaria Alpina

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les reflets du shiste

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les sources de la Romanche 1

Mouche peche "De plumes et d'acier" Un Chamois

Mouche peche "De plumes et d'acier" La Soldanelle1

Mouche peche "De plumes et d'acier" La Soldanelle 2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les sources de la Romanche2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Une marmotte

Mouche peche "De plumes et d'acier" Les Ecrins

Mouche peche "De plumes et d'acier" Pensée

Mouche peche "De plumes et d'acier" Le Teclas de la Ronce

Mouche peche "De plumes et d'acier" La Meije2

 

3 secondes de bonheur…

Que de travail de montage ce début de printemps! Je n’ai pris ma carte de pêche qu’ hier seulement et n’avais encore pas eu l’occasion de flâner au bord de l’eau!

C’est hier, sur la route d’un aller-retour en montagne, que j’ai  pêché 30 minutes…sous une pluie battante…seule fenêtre disponible!

Sur la route, les rivières étaient toutes noircies par les chutes de pluies abondantes et seule une petite résurgence avec des eaux restées translucides, croisée sur le chemin, m’a permis de m’amuser une petite demie heure! C’est un début…

Jolie truite de 45 cm repérée sous un amas de branchages dès mon arrivée juste sous la surface… Rencontre inespérée.

Une demie heure potentielle pour la leurrer… Telle était ma mission!

Deux lancers plus tard… mon petit parachute de Baetis Rhodani tombe un mètre en amont de sa position et lèche en dérivant le plafond végétal de « la belle ». Petit mouvement de ses yeux en direction de mon imitation et la voilà qui décroche de son poste et se laisse aller avec le courant pour glisser quelques centimètres presque collée au parachute…Ouvrant bien grand le bec et le refermant sans crainte sur l’imitation disparue…

Trois secondes de bonheur « au bout du bout » de ma courte dérive et un ferrage en revers mal appuyé… S’en suivront quelques secondes supplémentaires de début d’un combat sourd et lent avec ce premier joli poisson se tortillant et lançant deux ou trois gros coups de têtes latéraux, lui permettant d’extirper l’hameçon sans ardillon et mettant fin, d’un coup net, à ma relation avec lui.

Pas de mal…que du bonheur! Le parachute, retournant dans son casier immédiatement après cette action de pêche alors qu’il y dormait tranquillement depuis une année… et un peu abasourdi par ce qui venait de lui arriver n’a pas eu le temps de me faire d’autres commentaires!

Après séchage et changement de polo, j’ai repris le volant de ma voiture avec le moteur encore chaud, les yeux brillants et l’esprit libre comme Bond (James Bond),  fier d’avoir mené à bien sa mission!

Mouches peche "De plumes et d'acier"Les eaux noires du printemps

 

 

Aux cannes citoyens…!

Dans notre monde connecté, certains acteurs de la pêche nous « email » toutes les semaines au sujet de ce fameux deuxième samedi de Mars…Avec ce compte à rebours souvent très précoce, ces cliquetis de compteurs, il faudrait être totalement abrutis pour rater cette entrée en la matière…

Je ne vous ferai pas l’affront de vous rappeler que nous sommes donc à quelques encablures de cette ligne au sol marquant notre entrée dans une aventure de quelques mois, que certains perçoivent comme un sprint, d’autres comme l’ouverture des soldes… Pour une poignée de billets ce sera « rabe à volonté »…Ils seront éligibles… au permis de tuer!

Mais pour une grande majorité, croisée sur les salons, le dernier jour de février marque une certaine sortie du tunnel et ouvre notre esprit sur une enfilade de moments meilleurs…un espoir.

Même si le Printemps se situe à l’autre bout du mois, ce virage en épingle à cheveux sur le calendrier signifie pour nous autres, le gain d’un droit à contempler…un bourgeon, une écorce, une brune de Mars…

On veut nous faire croire que le bonheur c’est d’avoir… alors que finalement, le bon sens, c’est de voir! Des émotions, des plaisirs qu’il n’y a plus qu’à cueillir. Ceux-là, ne coûtent rien, d’ailleurs… ils n’ont pas de prix.

Profitons de ces jours qui vont suivre, certes décomptés… et qui s’offrent à nous pour apprendre et pour combler « les impasses » que nous aurions pu nous imposer par le passé.

Ouvrons les yeux pour ne rien rater. Comportons nous en invité. Entrons dans le jeu … sans déranger.

Faisons nous tout petits et nous sortirons grandis de ces instants passés au bord de l’eau.

Mouches "De plumes et d'acier" Caenis

 

 

SANAMA : Les mouches ont fait « salon » à Saint-Etienne…

Lorsque les portes du 21ème salon de la mouche artificielle se sont ouvertes, les exposants ont pu voir arriver des passionnés de tout l’hexagone et des pays voisins. Pour ces accros de la pêche, la halle B du parc des expositions s’était transformée, pour le week-end,  en village du père Noël, et les grands enfants que sont les pêcheurs à la mouche, avaient les yeux qui brillaient comme ceux des bambins devant la vitrine d’une boutique de jouets.

Une quinzaine de pays représentés et  un seul langage… celui du fil de l’eau. Et oui… la pêche, et particulièrement la pêche à la mouche, fait partie de ces activités qui, comme la musique, gomment les frontières. Les émotions, les souvenirs y sont communs.

J’ai vu défiler devant mes boîtes d’artificielles, des pêcheurs en mer, des pêcheurs au toc, des pêcheurs à la barre, des pêcheurs au lancer, des carpistes, des pêcheurs au bouchon et même des pêcheurs devant l’éternel… et tous étaient intéressés par le formidable caractère pluriel de la mouche artificielle. Avec des plumes, des poils et quelques matériaux synthétiques on peut leurrer beaucoup de poissons.

La mouche artificielle est la « pierre angulaire » du monde de la pêche. Les organisateurs du Salon International de la mouche artificielle (SANAMA)  l’ont bien compris. Au travers de ce rassemblement, on peut attirer l’ensemble des acteurs de la pêche!

Il est vrai que je n’ai pas réellement eu le temps de baguenauder dans les allées mais mes clients m’ont raconté qu’à Saint-Etienne c’était vraiment « le pied » et que l’on pouvait trouver tout ce dont on rêvait! Et moi, je leur fais confiance …

Je me suis juste attardé devant le stand de Bernard BEAUGÉ,  artisan, qui réalise des superbes choses en bois dont de très belles boîtes avec un dessus en marqueterie. Bernard est vraiment un bon gars, plein de talents. Vous imaginez bien que les mouches « De plumes et d’acier » trépignent d’impatience à l’idée de dormir dans un étui pareil!!!

Contact: bernard.beauge0214@orange.fr

Bernard BEAUGÉ

Côte Ouest…retour de pêche!

10h15 : Marée basse, coefficient 90, vent frais, quelques embruns, mais bonnet sur les oreilles j’ai pu glisser mon épuisette entre les blocs et les fucus et là surprise… Au fond du filet, une poignée de spécimens jusqu’alors inconnus!

Je connaissais Palaemon Serratus mais n’avais jamais encore filoché Palaemon « De plumes et d’acier »!

D’une taille de 4 cm du bout du rostre au bout de la queue, d’une masse de 0.58 gramme, ce crustacé est très translucide. Mais cette petite crevette ne possède que 4 pattes contrairement à sa cousine qui en possède 10 et qui la classe dans l’ordre des décapodes.  Les scientifiques devront-ils intégrer le nouvel ordre des quadripodes à l’arborescence déjà en place? S’agit-il d’une espèce anti datée du Jurassique supérieur? La science avance… Nous suivrons de près les recherches.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Retour de pêche1

Mouche peche "De plumes et d'acier" Crevette tubefly

Trêve de plaisanterie, il s’agit bien de la dernière création « De plumes et d’acier ». Restée en gestation pendant près de deux années… ce modèle a subi quelques métamorphoses successives sur les derniers 24 mois, pour émerger définitivement sous cette forme et a aussitôt fait succomber quelques poissons.

Montée autour d’un tube, vous pourrez l’armer avec l’hameçon de votre choix, le changer comme bon vous semble mais « De plumes et d’acier » vous la propose par défaut avec un TMC 784 de taille 10, adapté à la pêche en mer et qui équilibre à merveille cette imitation.

Si vous souhaitez un hameçon possédant un antiherbe, je vous propose dans la fiche produit suivant celle de cette crevette, un Mustad 34007 de taille 08 muni d’une arche en nylon.

Vous pourrez utiliser cette crevette dans toutes les conditions de biotope, de profondeur, de latitude..

Et si vous souhaitez un modèle plus coloré pour traquer les becs de canes et autres poissons exotiques, alors demandez-moi de vous faire une proposition de montage.

Hissez-haut!

Mouche peche "De plumes et d'acier"Crevette tubefly2

 

 

« De plumes et d’acier » vous présente…

« De plumes et d’acier » vous présente ses vœux les plus  chaleureux à l’occasion de la nouvelle année qui pointe le bout de son museau.

Dans quelques heures nous serons aspirés pour un tour de manège supplémentaire en survolant la case départ du calendrier. Nous recommencerons à effeuiller les pages de l’agenda en espérant que l’eau du ciel tombe là où il faut et comme il se doit! Nous croiserons les doigts pour que la pollution chronique annoncée frappe plutôt chez le voisin mais pas dans son giron…en voulant croire que les molécules d’eau contaminées ne croiseront jamais la route de celles restées vierges… Bref, nous jonglerons pour trouver une petite fenêtre disponible coincée entre sécheresses, inondations et pollutions pour assouvir notre passion…

Sur cette période de trêve, entre deux papillotes, j’ai fait un rêve… Celui de payer plus pour pêcher mieux dans l’hexagone!

Mais suis-je le seul à espérer un permis de pêche digne de ce nom?  Je me suis pris à imaginer des associations  puissantes un peu partout en France, capables de s’opposer juridiquement et pénalement aux fauteurs « d’eaux troubles ». J’ai vu dans mes rêves des emplois de Techniciens de rivières fleurir sur chaque bassin versant, des projets ambitieux s’élever sur le territoire pour rendre aux cours d’eau un profil sauvage. J’y ai vu des garderies organisées, des sentinelles attentives veillant sur nos rivières. J’ai poussé le bouchon jusqu’à imaginer une gestion de la pêche dite « Professionnelle » avec une surexploitation des compétences des Scientifiques, une contribution des acteurs du Tourisme, un relai et une formation sans faille des Bénévoles, des Élus engagés, concernés et du coup pris au sérieux, un Ministère de l’Eau au sein duquel les Pêches loisir et professionnelle ne seraient pas les dernières roues de la charrette… Plus d’argent, plus d’aménagements, une eau précieuse … sous contrôle, plus d’insectes, plus de poissons et plus de pêcheurs. Le cercle vertueux était bouclé! Au terme de mes rêveries j’ai vu des enfants faisant voler mes mouches, des poissons sautant hors de l’eau, et nos voisins  heureux  de venir pêcher chez nous!

De retour sur la Terre, je suis convaincu que  » la pêche à pas cher  » est  une impasse sombre. Arrêtons de nous demander ce que l’état peut faire pour nous, pauvres pêcheurs, et commençons par mettre la main au porte monnaie. Sans lui… point de salut!

Pour ceux qui veulent aider, comme « De plumes et d’acier » une association dans sa démarche de préservation d’une de nos richesses…l’eau, alors devenez membre actif d’ANPER TOS.

Mouche peche "De plumes et d'acier" Première grosse gelée1

Mouche peche "De plumes et d'acier" Première grosse gelée2

Mouche peche "De plumes et d'acier" Première grosse gelée3

Mouche peche "De plumes et d'acier" Première grosse gelée4

 

 

 

 

 

De retour sur le Fishing Show 2018

Cette fin de semaine, je serai dans la salle des sports d’Etampes pour exposer mes modèles à tous les passants!

Venez discuter avec moi pour mieux comprendre la passion avec laquelle je travaille chaque jour au fond de mon petit atelier et évaluer l’état de mes stocks!

Rendez-vous sur le Fishing Show les vendredi 07 et samedi 08 décembre prochains…Attention le salon n’est que sur deux jours  cette année! Si vous venez le dimanche vous trouverez porte close!!!