Monthly Archives: octobre 2020

Le chant des sirènes…

Après une saison totalement éphémère et des sorties de pêche qui se comptent sur les phalanges des trois premiers doigts de la main droite… j’ai prêté l’oreille et entendu le chant des sirènes!

Je suis retourné glisser sur les vaguelettes  et ai tenté de poursuivre les dames du lac.

J’ai passé la journée à traquer les arcs en sèche et me suis amusé régulièrement . Attention, la pêche n’était pas miraculeuse mais ce n’est pas ce que je viens chercher à chaque fois. En étant besogneux, réactif, attentif et discret, il m’a été possible d’amener à l’épuisette une douzaine de beaux poissons.

Les sauterelles, les tipules, les fourmis ont eu la garde alternée de ma pointe de bas de ligne. Par contre, je n’ai piqué aucun poisson avec mes imitations de chironome imago et scarabée de réservoir habituelles. Je garderai ces modèles pour les jours plus froids qui arriveront bien rapidement… Ces poissons ne prennent pas n’importe quoi, n’importe quand…Il faut chercher sous peine de passer à côté.

Le matin, la pêche s’est faite sur les sempiternelles bordures où les truites, sans crier « gare » , sont venues chiper avec une délicatesse appuyée… les imitations flottantes.

Je ne pensais pas, en déposant une sauterelle verte dans le clapotis, me faire dévider la soie puis la presque totalité du backing soit 28m + 100m – 5m =123m…

Les 5 m restant ne représentent que quelques tours sur l’axe du moulinet. Lorsque j’ai vu les quelques zébrures blanches restant je n’ai eu d’autre choix que de palmer à grande vitesse pour suivre le lingot d’argent qui n’avait pas décidé de sonder le lac mais de rester juste sous la surface… Rocambolesque mais palpitant!

La voir sauter et faire le baroufle cent vingt trois mètres plus loin que mes palmes est une sensation géniale. Amenée en douceur à l’épuisette après une confrontation épique,  elle repartira sans souci et affichera 75 cm. Je suis rassuré. Les sirènes du lac se portent bien!

Sur la dernière heure, le vent est tombé, laissant apparaître quelques fourmis qui se bagarraient avec l’élément liquide sur le centre du lac. Des ronds sont alors apparus et je suis entré dans l’arène pour pratiquer le jeu que je préfère… Anticiper les déplacements puis poser le 12 centièmes et la micro fourmis noire ni trop près, ni trop loin!!! Souvent pris à contre pieds, j’ai tout de même pu voir de belles aspirations sur ma mouche dont une petite « gold » avec un dos de toute beauté.

Ces moments sont inestimables.

Mouche pêche "De plumes et d'acier" Pêche d'automne1

Mouche pêche "De plumes et d'acier" Pêche d'automne2

Mouche pêche "De plumes et d'acier" Pêche d'automne3

Mouche pêche "De plumes et d'acier" Pêche d'automne 4

Mouche pêche "De plumes et d'acier" Pêche d'automne 6

Mouche pêche "De plumes et d'acier" Pêche d'automne 8

Mouche pêche "De plumes et d'acier" Pêche d'automne 7

Mouche pêche "De plumes d'acier" Pêche d'automne 9